logo
L'Eglise dans les mains de Dieu

Rencontre du Saint Pèe Benoît XVI avec le personnel de la Curie Romaine – le 21 décembre 2012 Zdjęcie: Marek Borawski/ Nasz Dziennik

Entourons l’Église de notre prière

Środa, 13 lutego 2013 (14:24)

 

P. prof. Waldemar Chrostowski

théologien, bibliste, enseignant à l’Université Cardinal Stefan Wyszyński à Varsovie

 

Il faut un grand courage pour accepter l’élection et devenir Pape. Mais il faut un courage encore plus grand pour prendre une décision comme celle que le Saint Père Benoît XVI vient d’annoncer hier. Et je crois qu’il faut envisager cette décision selon ces deux perspectives. Ce sont deux faces d’une même responsabilité. Au mois d’avril 2005 le cardinal Joseph Ratzinger a accepté avec humilité le fait d’être élu comme Souverain Pontife. Comme preuve peuvent servir les paroles qu’il avait prononcées au début de son pontificat, en faisant alors aussi un diagnostic profond de la situation de l’Église et de sa place dans le monde d’aujourd’hui.

Pendant presque huit ans de son pontificat le Saint Père approfondissait ce diagnostic sans cesse. Pendant tout ce temps-là, il nous faisait comprendre que les tâches de l’Église sont dramatiquement difficiles et que sa présence vivante dans le monde est tellement nécessaire que la voix et le rôle du Vicaire du Christ ont une importance absolument unique. La date de l’annonce de la décision de démissionner est très importante – mémoire liturgique de Notre Dame de Lourdes et la Journée mondiale des malades. Avant il n’y a eu pas de fuites mais sans aucun doute le Pape se préparait discrètement à l’annonce de sa décision qui mûrissait non pendant des jours et des semaines mais probablement pendant de longs mois ou peut-être encore plus longtemps. En choisissant la fête de Notre Dame de Lourdes et la Journée mondiale des malades, il nous laisse entendre les circonstances et les raisons qui sont à la base de sa décision de démissionner.

Le Pape n’est pas certes obligé de nous présenter son certificat médical ni de nous faire part de détails de diagnostics concernant sa santé. Peut-être au fur et à mesure nous saurons plus et nous comprendrons plus. Par contre il est important que Benoît XVI fait comprendre que ses forces le quittent. Et comme au début de ce millénaire il a été lui-même témoin de la maladie progressive de son prédécesseur Jean-Paul II, je crois que sa perception de l’Église et sa manière d’y vivre sa place et son rôle sont marquées d’une façon particulière par sa mémoire de ces événements.

Nous devrions bien réfléchir sur le courage lié à la prise d’une décision aussi difficile. Il est important aussi de comprendre son sens le plus profond et sa signification. Je ne crois pas que nous soyons capables de le faire déjà maintenant. Nous avons besoin de bien plus de temps. Et comme cette décision est sans précédent (la modernité ne connaît pas un tel cas), il existe aussi le besoin d’une prière absolument sans précédent et d’une confiance totale envers le Saint Père. Il nous faut regarder cette décision non pas avec une curiosité passagère et comme nouvelle sensationnelle, mais dans la perspective de la foi chrétienne. En fait, pendant l’Année de la Foi Benoît XVI veut nous dire à travers cette décision une chose extrêmement importante – Dieu a besoin de la personne humaine non seulement quand elle est bien portante et capable d’une activité intense, mais aussi quand elle peut seulement donner un témoignage par une vieillesse avancée, par la souffrance et la faiblesse de corps, et aussi par un aveu bien humble que la barque de Saint Pierre peut et devrait être gouvernée efficacement par quelqu’un d’autre. L’Église vit maintenant un temps très important où nous avons tous besoin de beaucoup de prière.

Pendant quelques jours ou même quelques semaines qui viennent, la décision de Benoît XVI va probablement faire sensation, surtout dans les mass médias. Mais tous s’y habitueront vite. Viendra le temps de sede vacante, le conclave et l’élection du nouveau Pape.

 

noté par Bogusław Rąpała

Aktualizacja 8 lipca 2013 (12:36)

NaszDziennik.pl